Pêche à pied en Bretagne Nord

Que peut-on pêcher à pied en Bretagne Nord ?

Les Côtes-d’Armor sont une destination idéale pour pratiquer la pêche à pied : l’ampleur des marées laisse d’immenses étendues de sable à parcourir en famille, râteau à la main, pour ramener des coquillages. Les falaises rocheuses recèlent également tout un monde à marée basse, à explorer avec une épuisette ! Les amateurs de crustacés dénicheront des crevettes grises et bouquets dans les trous d’eau, des homards et des tourteaux sous les plateaux rocheux, des crabes camouflés dans les goémons, et des étrilles enfouies dans le sable. Sur les plages rocheuses, vous pourrez ramasser bigorneaux, patelles (ou berniques), bulots (buccins), huitres sauvages ou moules. Dans les grandes étendues de sable mouillé se cachent les bivalves fouisseurs : le couteau que l’on fait remonter avec du sel, la coque que l’on déniche en grattant le sable, mais aussi la praire, l’amande de mer et la palourde. De quoi satisfaire tous les goûts, passer un bon moment en famille et savourer de bons repas au camping à votre retour : coquillages crus à déguster à l’apéritif, bols de bigorneaux et de crevettes grises à se partager, ou plats conviviaux de moules ou de coques à la marinière !

Les meilleurs spots de pêche à pied en Côtes-d’Armor et Ille-et-vilaine

Chaque site est favorable à une espèce davantage qu’à une autre, du fait de sa typologie : prédominance du sable, plages rocheuses, zones imbibées d’eau, différences de profondeur, exposition, ou encore importance du retrait lors des marées influent sur le type et le nombre de coquillages et de crustacés que l’on peut trouver. La qualité sanitaire des sites est aussi évaluée. Autour du camping du Château de Galinée, plusieurs spots réputés vous promettent une pêche à pied fructueuse et sécurisée : côté Cotes-d’Armor, vous pourrez vous rendre autour de l’archipel des Ébihens au nord de Saint-Jacut, de la pointe de Pléneuf à l’îlot du Verdelet, ou encore, après Saint-Brieuc, du côté d’Étables-sur-Mer et de Pordic. Du côté de l’Ille-et-Vilaine, à moins de 40 km de Saint-Cast, toute la zone côtière en dessous de Cancale (Saint-Benoît-des-Ondes, Hirel) est réputée pour la qualité de sa pêche à pied. À Saint-Malo, la plage du Mole et les abords des forts de Grand Bé et de petit Bé constituent également une zone prisée, à moins de 30 km du camping.

Bien préparer sa pêche à pied

La pêche à pied est un loisir familial, ludique et ressourçant, qui nécessite peu de matériel. Quelques accessoires vous seront cependant utiles pour pouvoir ramasser et ramener des coquillages sur votre lieu de séjour : à commencer par un contenant ! Pour partir à l’assaut des plages dévoilées par la marée descendante, emmenez donc un seau. Des bottes seront également essentielles pour garder les pieds au sec : elles permettent d’évoluer dans les rochers parsemés de trous d’eau, de pénétrer dans les petits étangs d’eau salée qui se forment au creux des roches, mais aussi de marcher dans le sable imbibé d’eau, parfois vaseux et dans lequel on peut s’enfoncer de plusieurs centimètres. Selon le temps, un vêtement imperméable et coupe-vent vous sera également agréable. Pour déloger certaines espèces, du sel et un grattoir sont aussi à prévoir. Avant de partir pour la pêche à pied, assurez-vous de vous rendre sur un site où la pratique est autorisée et recommandée. Prenez avec-vous les horaires des marées pour ne pas vous laisser piéger, et prenez connaissance des tailles minimales autorisées pour chaque espèce. Bon à savoir : pour rester vivants, les coquillages pêchés doivent rester au frais. Prévoyez de l’eau dans votre seau !

Top